Vos questions


Quels sont les bienfaits de la sève de bouleau ?

 

La sève de bouleau est drainante, vitalisante, c’est la meilleure cure détox de printemps !

Depuis l’Antiquité on l’utilise pour les douleurs et raideurs articulaires qu’elle soulage. Elle est reconnue comme diurétique et dépurative : elle aide les reins, le foie et les intestins à éliminer les déchets organiques : les problèmes de peau et les rhumatismes sont améliorés.

 


Quel goût a la sève de bouleau ?

Quand elle est toute fraîche, la sève de bouleau est un liquide transparent et limpide come de l’eau de source, légèrement sucré au goût neutre. Au bout de quelques jours, la sève se trouble et un goût légèrement acidulé apparaît. Son évolution continue vers des notes de lait de coco ou de petit lait. Cette fermentation fait partie du processus normal : elle permet une meilleure assimilation des nutriments contenus dans la sève.

 

Comment récolte t’on la sève de bouleau?

En premier lieu on fait un gros câlin à l’arbre et on lui demande si il veut bien partager sa sève avec nous !  Ca arrive qu’il ne veuille pas, alors on passe notre chemin. Quand il est OK, on fait un petit trou de 6 mm de diamètre dans l’écorce et on relie l’arbre à un bidon par un petit tuyau alimentaire. En fin de récolte nous rebouchons le trou avec une cheville et de l'argile. La récolte ne dure que quelques semaines par an, il faut donc ne pas louper le créneau aux prémisses du printemps ! La sève est récoltée tous les matins à la fraîche. Nous la conditionnons dans la foulée et elle est expédiée en début d’après-midi pour une livraison chez vous le lendemain. Vous recevez de la sève ultra fraîche, pour déguster de la sève comme si vous étiez avec nous en forêt !

 

Est-ce que la récolte de sève de bouleau n’épuise pas les arbres ?

Notre méthode artisanale de récolte est respectueuse des arbres.  L’arbre fait monter autant de sève qu’il en a besoin un peu comme une mère allaitante qui adapte sa lactation en fonction de l’appétit de son bébé . De ressenti, on dirait que les arbres sont contents de partager leur abondance.

 

Depuis quelques années certains récoltants en Finlande, dans les Pyrénées et les Alpes équipent leurs forêts de tuyaux d’arbre en arbre reliés à une machine de pompage : la sève est aspirée. Cette méthode est un non sens pour nous dans le lien qu’on peut avoir avec les arbres. Nous doutons fort que cette méthode industrielle offre une sève pleine de vitalité et de qualité. Rien ne vaut une équipe d’hommes et de femmes en osmose avec la Nature qui œuvre en conscience et gratitude envers les bouleaux!

 

  

Est-ce que les femmes enceintes peuvent boire de la sève de bouleau ?

Oui elles peuvent en  boire ! Les toxines sont éliminées par les organes filtres du corps, les émonctoires : les reins, les intestins, la peau, les poumons. L’énergie et la très forte minéralisation qu’apporte la sève de bouleau est d’une grande aide pendant cette période de révolution féminine.

Attention à la dose car le bébé en profite également ça pourrait l’empêcher de dormir. Tout comme le bébé allaité. La moitié de la dose habituelle est conseillée et plutôt Nature sans extrait de bourgeons.

En cas de doute, parlez-en à votre médecin.

 

On peut trouver différentes posologies, comment choisir ?

Nous conseillons 15  cL par jour en cure de 3 semaines. C’est possible d’enchainer les cures avec une semaine de repos entre chaque cure. Ces indications peuvent être doublées si on a besoin de drainer plus le corps.

 

Quelle est la différence entre jus de bouleau et sève de bouleau ?

Le jus de bouleau n’a rien d’un jus : c’est de la décoction de feuilles. Le jus est drainant mais si vous voulez la vitalité en plus rien de mieux que la sève de bouleau ou eau de bouleau ! La sève circule dans l’arbre pour alimenter les bourgeons : nous la proposons brute, telle qu’elle se trouve dans l’arbre.